Enfant star : reconnaissez-vous cet animateur ?

Enfant star : reconnaissez-vous cet animateur ?

Questions pour un champion

Ronan Gerval Lepers, dit Julien Lepers, né le 12 août 1949 à Paris, est un animateur de télévision ainsi qu'un auteur-compositeur-interprète français.

Il est notamment connu pour avoir été le présentateur du jeu télévisé Questions pour un champion sur France 3, du 7 novembre 1988 jusqu'au 20 février 2016, mais également pour être le compositeur de deux grands succès du chanteur Herbert Léonard : Pour le plaisir (1981) et Amoureux fous, chanté en duo avec Julie Pietri (1983).

Julien Lepers est le fils du chef d'orchestre, pianiste de jazz et architecte Raymond Lepers et de la chanteuse Maria Rémusat, et petit-fils du peintre Claude Rémusat. Il nait à Paris, mais passe son enfance à Antibes, puis au collège de l'institution Sainte-Marie de Saint-Dié-des-Vosges. Il étudie ensuite le droit à l'université de Nice, d'où il obtient une licence.

Dans les colonnes d’Ici Paris, Julien Lepers explique avoir eu une enfance difficile : une phase de sa vie qu'il préfère oublier, marquée de surcroît par l'absence de ses parents. Il affirme ainsi : « s'il fallait changer quelque chose dans ma vie, je crois que ça serait mon enfance passée chez des nounous et le début de mon adolescence ».

Très jeune, il est envoyé dans un pensionnat réputé du Tarn, à Sorèze, loin du cadre de ses parents, dont il regrette l'absence, qu'il traduit à travers les propos suivants : « Moi, mes parents étaient artistes, ils étaient toujours sur les routes. Il m’est arrivé de passer un trimestre entier loin d’eux. Je me revois, seul, dans la cour de récréation désertée. Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières, mais j’ai manqué d’affection et j’en ai beaucoup souffert ».

Bien qu'il ait obtenu une licence en droit, Julien Lepers est surtout intéressé par la musique, aussi lorsque l'occasion se présente, il participe à Monaco à un concours d'animateur radio organisé par Jean-Pierre Foucault pour RMC. Il remporte ce concours face à 3500 candidats et décroche le poste promis par la station de radio. Il devient, de 1973 à 1978, animateur sur cette station où il est le « Monsieur Hit-parade », annonçant les classements des chansons. Il fait sa première apparition à la télévision à 25 ans, le 23 février 1975 dans l'émission de variétés Ring Parade - Système deux sur Antenne 2. L'animateur Guy Lux l'invite le temps d'un numéro pour annoncer les performances des chanteurs en compétition.

Au début des années 1980, il démarre à la télévision comme animateur en Suisse, sur la TSR dans À tout cœur, l'une des émissions de divertissement de la chaîne, accueillant à cette occasion les grandes pointures de la chanson. Au début de l'année 1986, à l'âge de 36 ans, il continue sur sa lancée en France en prenant les rênes de l'émission de variétés La Nouvelle affiche sur FR3 qui sera ensuite animée par Philippe Risoli jusqu'en 1987. À partir du 15 août 1986, Julien Lepers officie à la présentation de l'émission Télématin en direct sur Antenne 2, un magazine composé de plusieurs rubriques, reportages et journaux télévisés en remplacement de William Leymergie, parti présenter le journal de 13 heures avec Patricia Charnelet. Julien Lepers alterne la présentation du magazine avec Roger Zabel et Mady Tran jusqu'en 1988 avant d'être contacté par FR3.

En 1988, FR3, par l'intermédiaire de sa directrice des programmes Sabine Mignot confie à Julien Lepers, 39 ans, la présentation d'un nouveau jeu télévisé : Questions pour un champion, adapté du jeu britannique Going for Gold. Le 7 novembre 1988 à 18h 30, FR3 diffuse la première émission du jeu : 4 candidats (plus rarement 5) s'affrontent en trois manches. Celui ou celle qui arrive à répondre le mieux aux questions posées par l'animateur et qui atteint le nombre de points imposés par le règlement au « face-à-face final » est champion, remporte un gain et décide ou non de remettre son titre en jeu. Le champion ou la championne gagne la cagnotte, ainsi qu'un gain après avoir remporté 5 victoires consécutives.

Le jeu est retransmis quotidiennement sur FR3 (devenue France 3), tout d'abord du lundi au vendredi, puis du lundi au samedi, du lundi au dimanche puis de nouveau du lundi au samedi. Au tout début et pendant quelques mois, le jeu réalise des audiences moyennes. FR3 laisse alors le temps au programme et à son animateur de s'installer. Le jeu deviendra ensuite un succès populaire avec de fortes audiences et donnera à son animateur une nouvelle notoriété. L'émission sera souvent parodiée et de nombreux extraits, notamment de plusieurs candidats, reviennent dans les bêtisiers et autres zappings. Le jeu, resté pratiquement toujours dans la même case horaire (diffusé à 18 h 10 en 2015) a, au fil du temps, développé de nombreuses émissions spéciales : Masters (anciens grands champions), Langue française (avec des candidats de pays francophones), Grandes écoles, Lycées, Familles, Célébrités (animateurs, chanteurs, acteurs, humoristes, écrivains, sportifs — dont une spéciale candidature pour les jeux olympiques « Paris 2012 » en 2005, etc.).

180 clubs Questions pour un champion ont été créés en France, des jeux de société et le jeu vidéo Questions pour un champion online ont été commercialisés. Le jeu (émissions quotidiennes et spéciales) a été récompensé par trois 7 d'or dans les années 1990 : « meilleur jeu télévisé/meilleure émission de jeu » en 1991 et 1998 et « meilleure émission de divertissement » pour Les Masters en 1999.

À compter du 10 septembre 2006, en plus de la « version classique » quotidienne, Julien Lepers anime également Questions pour un super champion, un format hebdomadaire plus long dans lequel s'affrontent d'anciens grands champions pour remporter également une cagnotte (le face-à-face final se déroule avec le super champion). Cette émission est diffusée le dimanche à 17 h 55, du 10 septembre 2006 au 22 février 2015, puis le samedi à la même heure à partir du 7 mars 2015. Cette nouvelle diffusion de l'émission, due à une légère baisse d'audience, cède la place le dimanche au nouveau jeu Le Grand Slam présenté par Cyril Féraud, une déclinaison plus longue du jeu quotidien Slam qui connaît un succès croissant et de plus fortes audiences.

Le 7 janvier 2016, à l'occasion d’une conférence de presse, France 3 confirme, à la suite d'indiscrétions dans les médias, que Julien Lepers sera remplacé par Samuel Étienne à la présentation de Questions pour un champion à compter du 22 février 2016, après avoir présenté l'émission pendant vingt-huit ans. Le même jour, l'animateur exprime sur Twitter sa « tristesse de quitter l’émission sans avoir pu saluer les équipes, le public et les téléspectateurs ». Le 8 janvier, dans une tribune publiée sur le site de la version française du Huffington post, il indique notamment « Je quitte Questions pour un champion à mon corps défendant et la mort dans l'âme » tout en remerciant les téléspectateurs et indiquant qu'ils le « retrouveront bientôt là où l'on m'attend… et aussi là où l'on ne m'attend pas ».

Lors de l'émission Touche pas à mon poste ! du 13 janvier 2016, Julien Lepers revient sur son éviction de Questions pour un champion et indique notamment : « J’ai fait sept jours d’enregistrement. […] Quand j’en ai eu fini, la direction m’a convoqué et m’a dit : "La chaîne ne veut plus de toi comme animateur." », ajoutant : « Je ne savais pas que j’avais fait ma dernière émission. […] Ça s’est déclenché en vingt-quatre heures ».

Le 27 janvier 2016, Dana Hastier, la directrice de l'antenne de France 3 qui l'a licencié, juge dans une interview accordée à Télérama que « Julien Lepers est totalement ingérable », ajoutant notamment : « Dès le début, [je lui ai dit] que j'avais un souci avec son style d'animation. Nous avons réalisé quatre études : tous les résultats posaient clairement la question de l'animateur. Je n'ai donc pas pris cette décision sur un coup de tête ! ». Elle lui reproche de jouer les victimes et révèle qu'il gagnait 40 000 € par mois pour une semaine d'enregistrement et que la société de production du jeu, avec qui il était en contrat à durée indéterminée, lui versera 1,3 million d'euros d'indemnités de licenciement.

Julien Lepers a animé 8310 numéros de Questions pour un champion. Deux voix-off l'ont accompagné successivement : Jacques Bal, de 1988 à 1992 et William Pinville, de 1992 à 2016.

La dernière émission de Questions pour un champion version « classique » (quotidienne) présentée par Julien Lepers est diffusée le 19 février 2016. Il apparaît une dernière fois à la présentation du jeu, le 20 février, dans Questions pour un super champion, l'émission hebdomadaire du samedi.

En complément de Question pour un champion, Julien Lepers anime d'autres programmes.

En 1989-1990, il effectue de nouveau les remplacements de William Leymergie à la présentation de Télématin sur Antenne 2.

En 1990, Marie-France Brière qui devient la directrice des variétés et divertissements d'Antenne 2 cherche à diversifier les divertissements de la chaîne et crée une case le lundi en première partie de soirée. Elle fait appel à l'animateur pour présenter Il était une fois..., à partir du 8 octobre 1990, une émission mensuelle mi-magazine mi-divertissement. Ce programme permet aux téléspectateurs de découvrir la généalogie de l'invité et faire des reconstitutions historiques. L'émission s'arrête après le deuxième numéro du 12 novembre 1990.

Il présente en 1992 sur FR3 le dimanche après-midi le jeu Au pied du mur. Après quelques numéros, l'émission est arrêtée, faute d'audience.

Entre 1991 et 1994, il présente durant quatre années consécutives, en décembre, l'élection de Miss France se déroulant au CNIT de La Défense et diffusée en direct sur FR3 en 1991 (Miss France 1992) puis France 3 en 1992, 1993 et 1994 (Miss France 1993 à Miss France 1995). À partir de décembre 1995 (élection de Miss France 1996), l'élection de Miss France est retransmise sur TF1 et présentée par Jean-Pierre Foucault. Julien Lepers a également animé des galas de miss en régions comme les élections de Miss Réunion et dans d'autres pays (Miss Suisse, Miss Île Maurice (Miss Mauritius).

En août 1998, il anime, en direct, tous les après-midi du lundi au vendredi, à partir de 16 h 40 sur France 3, l'émission de divertissement C'est l'été, dans une ville de France (stations balnéaires) chaque semaine. Ce divertissement est fondé sur le même principe que Quarante degrés à l'ombre et diffusé avant Questions pour un champion ; il est composé de plusieurs rubriques (vie pratique, mode, horoscope, animaux, etc.) animées par des chroniqueurs, ainsi que des karaokés, de la variété française et internationale.

Entre 1999 (année du passage du concours Eurovision de France 2 à France 3) et 2005, il anime toujours sur France 3 en direct et en duo trois émissions des sélections françaises pour le Concours Eurovision de la chanson, et commente cinq finales du concours :

  • le 2 mars 1999, il anime la sélection française avec Karen Cheryl en direct de l'Olympia à Paris, puis commente seul le concours en direct de Jérusalem, le 29 mai 1999.
  • le 15 février 2000, il présente une nouvelle fois la sélection française avec Karen Cheryl puis commente seul le concours se déroulant à Stockholm le 13 mai 2000.
  • en 2005, après que Laurent Ruquier et Elsa Fayer ont présenté en mars les deux émissions de la sélection française pour l'Eurovision, France 3, par l'intermédiaire de la responsable des divertissements Rachel Kahn, fait de nouveau appel à Julien Lepers, associé à l'auteur et chroniqueur de télévision Guy Carlier, pour commenter la finale du concours en mai de la même année. Le choix du duo est alors assez surprenant en raison des tensions entre les deux hommes. Guy Carlier a souvent critiqué et moqué Lepers au début des années 2000 dans ses chroniques de l'émission Le Bouffon du roi de Stéphane Bern sur France Inter, ainsi que dans ses ouvrages. Carlier utilisera le terme de « Leperseries » pour évoquer les propos parfois « décalés » de l'animateur. Les deux hommes acceptent l'émission, ce qui permet alors de sceller leur réconciliation. Lepers sera invité quelques jours avant le concours dans l'émission On ne peut pas plaire à tout le monde sur France 3, animée par MarcOlivier Fogiel avec Guy Carlier comme chroniqueur. Le 21 mai 2005, Lepers et Carlier commentent donc tous les deux le 50e Concours Eurovision de la chanson en direct de Kiev.
  • le 6 mars 2007, Julien Lepers anime avec Tex sur France 3 l'émission de la sélection française à l'Eurovision. Les deux animateurs se retrouvent le 12 mai 2007 pour commenter la finale du concours à Helsinki.
  • en 2008, après le choix en interne par France 3 du représentant de la France pour le concours de l'Eurovision par l'intermédiaire de la directrice des divertissements MarieClaire Mezerette, Julien Lepers commente de nouveau le 24 mai 2008, en direct de Belgrade, en duo avec le couturier Jean-Paul Gaultier.

Les 29 décembre 2001 et 28 décembre 2002, à Beyrouth au Liban, il coprésente le concours Miss Europe avec Diana Hayden (Miss Monde 1997 et Miss Inde) et Joëlle Belhok (Miss Liban 1997). Les cérémonies de l'élection ont été diffusées par New TV Liban et retransmises par satellite par une vingtaine de chaînes de télévision dans le monde dont TV5.

En 2006, le jeu Intervilles passe de France 2 à France 3. Alors que Patrice Laffont souhaite rempiler à l'animation du jeu, la chaîne lui préfère Julien Lepers. Durant les étés 2006 à 2008, Lepers coanime donc chaque semaine Intervilles en première partie de soirée sur France 3 aux côtés de Tex, Nathalie Simon et Philippe Corti (ainsi que Vanessa Dolmen pour le fil rouge en 2006-2007, Robert Wurtz en 2006-2007 et Olivier Alleman en 2007-2008 (arbitres), Alessandro Di Sarno (fil rouge) et Sandra Murugiah (assistante) en 2008).

Le 22 avril 2009, en première partie de soirée, il présente Le Tournoi d'orthographe, dans lequel des élèves de 5e doivent épeler sans faute des mots difficiles. Le jury est composé de l'académicien Michel Serres, du linguiste et lexicographe Alain Rey et du comédien François Rollin.

Le 6 février 2012, il est le maître de cérémonie des Globes de cristal décernés par la presse française et récompensant des personnalités du monde des arts et de la culture dans plusieurs domaines (cinéma, télévision, littérature, musique, arts). La cérémonie s'est déroulée au Lido et a été retransmise en direct sur France 3 à partir de 23 h 40.

Le 18 avril 2016, il fait son retour à la télévision aux commandes de La Grosse Émission sur la chaîne Comédie +, initialement pour cinq jours. Le premier numéro est également diffusé sur Dailymotion.

À partir du 27 octobre 2017, il anime, à 18h05 BeTheWone, un e-quiz (jeu interactif) sur la chaîne ViaGrandParis (sur le canal TNT Île-de-France).

Le 13 janvier 2018, il fait partie du jury de l'élection de Miss Prestige National 2018 se déroulant à Saint-Étienne et retransmise en direct sur TL7.

En 1978 et 1979, Julien Lepers enregistre deux 45 tours, le premier comprenant en face A Je t'aime trop, et en face B Pleure sous la pluie, et le deuxième comprenant en face A De retour de vacances, et en face B Oh ! Sylvie.

Passionné de musique et pianiste autodidacte, il est le compositeur de bon nombre de chansons du chanteur Herbert Léonard parmi lesquels deux grands succès : en 1981 Pour le plaisir et en 1983 Amoureux fous chanté en duo avec Julie Pietri. Il a également composé plusieurs chansons pour Sylvie Vartan, Michel Delpech ou encore Sheila. En 1985, il compose Flagrant délit, de nouveau interprété par Herbert Léonard, qui devint numéro un au Québec.

En juin 1996, il crée un album musical qu’il interprète en compagnie du grand orchestre de Bratislava.

Fin janvier 2016, il rejoint, en Belgique, la troupe de l'opéra-rock Hopes créé par Alec Mansion. Le 21 avril 2016, il publie le single We Want More.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios