Sophie Marceau dénonce la maltraitance des poules pondeuses

Sophie Marceau dénonce la maltraitance des poules pondeuses

Un fort engagement


L'actrice de 51 ans a pris la parole dans une vidéo pour L214, une association de protection animale ayant pour but de reconnaitre la sensibilité des animaux et l'abolition de pratiques, pour dénoncer les conditions de vie des poules pondeuses: "Nous comptons sur vous pour mettre fin à ce supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses. (...) Individuellement, collectivement, nous devons agir car nous ne pouvons plus tolérer d'être complices de la maltraitance des animaux, contraire à nos valeurs, à notre éthique et au respect du vivant (...) Ces oiseaux n’auront jamais connu le ciel, le soleil, ni même l’herbe. Seulement le contact dur et inconfortable du sol grillagé de leur cage. Dans ces cages surpeuplées, les poules sont privées de comportements essentiels comme explorer leur environnement, gratter le sol, étendre leurs ailes tout simplement", rétorque-t-elle.

Cette vidéo sort en plein contexte d'un projet de loi agricultures au Palais Bourbon: "Dans quelques jours, à l’Assemblée nationale, vous serez amenés à vous prononcer pour ou contre l’interdiction de l’élevage des poules en cage. 90% des Français souhaitent cette interdiction. Nous sommes donc très nombreux à demander des changements concrets pour limiter les souffrances des animaux dans les élevages, pendant les transports et dans les abattoirs. Individuellement, collectivement, nous devons agir car nous ne pouvons plus tolérer d'être complices de la maltraitance des animaux, contraire à nos valeurs, à notre éthique et au respect du vivant", exprime la réalisatrice de "Mme Mills, une voisine si parfaite".