Françoise Hardy clashe sévèrement « The Voice »

Françoise Hardy clashe sévèrement « The Voice »

« Ils chantent fort, et pas toujours si bien que ça »

Télérama a recueilli une interview de Françoise Hardy dans laquelle la chanteuse se confie. Une chance pour nous, elle fait preuve de franc-parler et ce, grâce aux conseils de sa maman : « J’ai gardé de ma mère l’horreur du consensus et de la langue de bois. »

L’artiste s’est remémoré ses années au Petit Conservatoire de Mireille, où elle a appris à chanter : « Mireille nous encourageait à défendre notre singularité, y compris quand on avait une petite voix comme moi. Et on n'y galvaudait pas en permanence le terme 'artiste' comme aujourd'hui. Cela étant, ce mot a au moins un mérite : n'être ni féminin, ni masculin. »

Cette singularité, cette petite voix, c’est ce qui lui manque chez les chanteurs d’aujourd’hui, et particulièrement chez les candidats de The Voice. Pour Françoise Hardy, la plupart des candidats « imitent les Américains (…) Ils n'ont pas d'univers, ne dégagent rien de particulier. Ils chantent fort, et pas toujours si bien que ça. Mais on les conforte dans leurs rêves, en sachant pertinemment que la plupart vont tomber de haut … »