Les jeunes connaissent de moins en moins bien le Sida

Les jeunes connaissent de moins en moins bien le Sida

D’après une étude dévoilée à quelques jours du Sidaction

Ce week-end aura lieu l’édition 2018 du Sidaction. Pour l’occasion, une étude, réalisée par Ifop et Bilendi, a été révélée aujourd’hui. Début février, 1002 personnes âgées de 15 à 24 ans ont été interrogées sur leurs connaissances sur le virus du sida.

Les chiffres sont préoccupants puisque « 20% des jeunes s'estiment mal informés en 2018, soit une augmentation de 9 points par rapport à 2009 ». 15% d'entre eux confient ne jamais avoir reçu d'enseignement sur le virus du sida durant leurs études. 67% estiment que « l'Education nationale n'en fait pas suffisamment en matière d'information. »

C’est d’autant plus grave que les jeunes ne croient plus aux informations officielles. 46% d'entre eux « n'accordent pas leur confiance aux messages transmis à propos du virus sur les sites internet spécialisés », contre 49% sur les médias traditionnels et 69% sur les forums. Pourtant 14% de jeunes « admettent avoir été exposés au moins une fois au risque d'être contaminé. »

Les jeunes sont d’ailleurs emplis de préjugés. 21% pensent que le sida peut se transmettre par un baiser et 18% par la transpiration. 19% d'entre eux croient à tort que la pilule du lendemain peut « empêcher la transmission » du VIH, confondant ainsi contraception et protection lors d'un rapport sexuel, tandis que 26% pensent qu'il existe un traitement médicamenteux pouvant guérir du sida. Et si une très grande majorité des jeunes (91%) sait que le préservatif préserve du virus, ce chiffre est en baisse de 7 points depuis 4 ans. 

Pourtant, 34% pensent avoir « moins de risques que les autres d'être contaminés », souvent à tort.



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios