Catherine Deneuve raconte le drame de sa vie

Catherine Deneuve raconte le drame de sa vie

« J’étais brisée à l’intérieur »

L’actrice est revenue sur la tragique disparition de sa grande sœur, Françoise Dorléac, dans les colonnes du magazine Vogue Homme.

Elles n’avaient que 18 mois d’écart et entonnaient ensemble le célèbre « nous sommes deux sœurs jumelles », dans le film de Jacques Demy Les demoiselles de Rochefort. Le long métrage est devenu culte mais il cache aussi un drame terrible…

Le 26 juin 1967, Françoise Dorléac, est attendue à Londres pour la projection du long-métrage. Malheureusement, alors qu’elle roule en direction de l’aéroport de Nice, elle se tue accidentellement au volant de sa voiture.

Des années plus tard, la tristesse et l’émotion sont toujours palpables chez Catherine Deneuve qui raconte : « C'était un moment très diffi­cile. J'avais 25 ans, je venais de perdre ma sœur, j'étais céli­ba­taire avec mon petit garçon (…) Je me suis retrou­vée trois mois aux Etats-Unis avec un mal fou à me concen­trer, un trop-plein d'émotions. La comédienne avoue avoir été au bord de la dépression : « J’étais brisée à l’in­té­rieur. Je n’étais pas en dépres­sion mais à la fron­tière de l’état dépres­sif (...) La dépres­sion, c‘est une véri­table perte de soi-même, une décon­nexion par rapport à la réalité, un écrasement de la personnalité. Personne n’est à l’abri de ça.C'est terrifiant ».

 

Aujourd’hui, il est toujours difficile et douloureux pour Catherine Deneuve de parler de sa sœur : « Je pense très souvent à elle mais je n'ai pas envie d'en parler. Elle m'accompagne beaucoup ».