La dernière confidence de Jean-Jacques Goldman à Johnny Hallyday avant sa mort

La dernière confidence de Jean-Jacques Goldman à Johnny Hallyday avant sa mort

Lui qui était absent aux obsèques du rockeur

Jean-Jacques Goldman est celui qui signa l'un des plus beaux albums de l’immense carrière de Johnny Hallyday. À son enterrement, il était absent des obsèques, à l'église de la Madeleine. L'artiste ayant sans doute préféré faire son deuil loin des caméras. Cependant les deux hommes s'étaient parlé peu avant.

La collaboration de ces deux artistes fut bien plus, qu’une simple réussite. L'album, Gang, produit en 1986, avec des nombreux tubes comme, J'oublierai ton nom, L'envie, ou bien Je te promets et Laura

Hallyday - Goldman : deux hommes, deux styles de vie que tout semble opposer. En premier lieu leur façon de vivre le métier. Le premier lui a tout donné jusqu’au bout. Quand le second vit caché. Il me disait : « Je t'admire d'aller sur scène car pour moi c'est une souffrance !.", confiait le taulier dans la dernière interview qu'il avait accordée (le documentaire Johnny Hallyday, la France Rock'n Roll). Goldman avait par la suite ajouté qu'il se sentait mal dans sa peau, n'était jamais satisfait et avait horreur que les gens le regardent.

 « Il n'y a pas longtemps, expliquait Johnny Hallyday dans le documentaire enregistré l'an passé, j'ai demandé à Jean-Jacques s'il ne voulait pas m'écrire une nouvelle chanson pour un album. » L'intéressé lui avait alors répondu : « Tu sais, je n'ai plus touché à une guitare, je n'ai plus d'idée, je suis vidé, je n'y arrive plus. »