Découvrez la photo de Laëtitia Milot enceinte

Découvrez la photo de Laëtitia Milot enceinte

En couverture de Gala


Laëtitia Millot l’a annoncé mardi, elle est enceinte ! Pour l’occasion, la jeune femme a répondu à une interview du magazine Gala. La comédienne, souffrant d’endométriose (une maladie qui compromet ses chances de devenir maman), se réjouit de la bonne nouvelle.

L’actrice est enceinte de 3 mois. Voilà ce qu’elle déclare : « Je viens de termi­ner mon premier trimestre, le plus éprou­vant pour n’im­porte quelle femme. Mais les petits désa­gré­ments vécus, comme les nausées, sont telle­ment infimes par rapport aux symp­tômes de l’en­do­mé­triose dont je souffre depuis plus de dix ans et surtout, la joie que nous éprou­vons aujourd’­hui mon chéri et moi… »

Surtout que le couple a appris la bonne nouvelle d’une manière improbable : « L’his­toire est extra­or­di­naire. J’ai été opérée en mars pour augmen­ter mes chances d’être enceinte. Avec Badri, nous avons essayé d’avoir un enfant dans la foulée. Et puis, j’ai commencé le tour­nage de La vengeance aux yeux clairs pour TF1. Au milieu de l’été, alors que nous filmions, j’ai ressenti des douleurs symp­to­ma­tiques de l’en­do­mé­triose, dans le ventre. Ma gyné­co­logue m’a mise sous trai­te­ment. Norma­le­ment, je n’avais aucune chance de tomber enceinte. Appa­rem­ment, notre bébé a été conçu dès la fin du trai­te­ment et du tour­nage de La vengeance aux yeux clairs, fin août (diffu­sion du télé­film sur TF1, ce 20 novembre). […] Je n’ai pris conscience de ma gros­sesse qu’au bout d’un mois. Je venais d’en­ta­mer le premier jour de tour­nage de mon docu­men­taire sur l’en­do­mé­triose, et les résul­tats sont tombés. Ma gyné­co­logue n’en reve­nait pas. Pour tout vous dire, je devais reprendre mon trai­te­ment contre mes douleurs ; mais je ne sais pas pourquoi, j’ai demandé à Badri d’al­ler ache­ter un test de gros­sesse. J’ai fait le test. Nous avons vu les deux barres signa­lant une gros­sesse, mais on ne voulait pas y croire. On pensait à une erreur, d’au­tant plus que le trai­te­ment de l’été pouvait faus­ser les résul­tats. Mon méde­cin m’a pres­crit une prise de sang et nous avons eu confir­ma­tion de la bonne nouvelle, alors que je termi­nais une séance de dédi­caces. Nous sommes partis direc­te­ment au CHU de Rouen, où j’ai été opérée au prin­temps, pour faire la première écho­gra­phie. Là, on nous apprit que le cœur de notre enfant battait depuis moins de vingt heures, tout était incroya­ble… »

Lorsque le magazine Gala lui demande quelles étaient ses chances, selon le corps médical, de tomber enceinte, voici ce qu’elle répond : « En fait, il faut poser la ques­tion autre­ment ; comprendre que 30 à 40 % des femmes atteintes d’en­do­mé­triose connaî­tront des problèmes de ferti­lité. C’est beau­coup. Mais une gros­sesse n’est pas non plus inen­vi­sa­geable. En ce qui me concerne, c’était, je crois, le destin. Je n’avais pas perdu espoir, mais ce n’était pas non plus une obses­sion, je conti­nuais à vivre… »

Découvrez ci-dessous le baby bump de la star.