Franck Dubosc rêvait d’être…

Franck Dubosc rêvait d’être…

Le comédien s’est confié sur sa jeunesse sur le « Divan ».


Franck Dubosc est connu pour maîtriser l’art de s’imprégner de n’importe quel personnage avec brio notamment dans « camping 3» qui sera dans nos salles le 29 juin prochain.

Invité sur le « divan » de Marc-Olivier Fogiel, le comédien est revenu sur ses rêves et souvenirs d’enfance. Il commence d’abord par raconter qu’il pensait pouvoir devenir Jean-Paul Belmondo en deux jours au conservatoire.

En attendant de percer, Franck Dubosc, issu d’un milieu populaire, s’imaginait alors une autre vie : « J’allais dans la rue Jeanne d’Arc à Rouen, où il y avait de belles portes cochères comme j’en voyais dans les films. Dès que l’une d’elles était ouverte, je rentrais. Le grand plaisir n’était pas de rentrer, c’était de sortir. Je sortais négligemment comme si c’était chez moi, puis j’allais à une autre pour faire la même chose. Je me disais : ‘Les gens qui me voient ont l’impression que j’habite là.’ Faut être dingue! ».

Malgré la difficulté de son ascension, il n’a jamais baissé les bras : « Depuis que je suis petit je me dis : ‘Un jour, vous verrez ». Un pari réussi par le comédien de 52 ans.