Johnny : cette chanson qu'il ne chantait pas en concert

Johnny : cette chanson qu'il ne chantait pas en concert

Cette chanson va être mise à l'honneur.

Les choses se sont calmées autour de la mémoire du grand Johnny Hallyday, peut-être la plus grande star qu'on ait vue en France jusqu'ici. Après son décès, fin 2017, un déchaînement a eu lieu dans les médias, mais aussi dans la famille du chanteur et parmi ses proches. Peties phrases assassines, conflits financiers sur l'héritage, le clan Hallyday s'était peu à peu fissuré. Mais désormais, les choses semblent réglées et apaisées et on s'occupe surtout de faire vivre l'héritage culturel énorme qu'a laissé Johnny.

Le pianiste et chef d'orchestre Yvan Cassar, qui avait travaillé avec le taulier pendant presque 20 ans, a décidé de lancer un concept qui s'appelle "Johnny Symphonique". L'idée ? Marier la voix puissante du rockeur avec la musique d'un orchestre symphonique et d'un choeur, avec quelques images d'archive de Johnny Hallyday. Un concept qui passera peut-être près de chez vous, puisque le "Johnny Symphnoique" vient de commencer sa tournée le 8 juin, à Paris, à la salle Pleyel.

A l'occasion du début de cette tournée, le musicien Yvan Cassar a livré quelques petites indiscrétions. On apprend notamment qu'il jouera en live "Ce père que je n'ai jamais eu", une chanson qui n'était quasiment jamais chantée en concert par Johnny. La raison ? "Il était toujours stressé par cette chanson", déclare Yvan. On peut comprendre pourquoi : avant de devenir rockeur, le petit Jean-Philippe Smet a été abandonné par son père à l'âge d'un an...