Patrick Bruel : souvenir marquant avec Charles Aznavour

Patrick Bruel : souvenir marquant avec Charles Aznavour

Le Grand Charles lui a laissé un souvenir indélébile.

Il y a un peu plus de 3 ans, le 2 octobre 2018, la chanson française perdait celui qui était un de ses plus gros monuments, en la personne de Charles Aznavour. Pas forcément starifié à l'excès comme Johnny, le chanteur jouissait d'un statut incomparable dans le panthéon de la chanson. Grâce à son vécu, grâce à sa personnalité plutôt discrète, son humilité, sa générosité, mais aussi évidemment grâce à son talent, lui qui a réussi à nous tirer quelques larmes avec "La Bohème" par exemple. Aznavour est un artiste respecté, par tous, comme le raconte Patrick Bruel.

A l'occasion de l'émission nommée "Charles Aznavour", diffusée vendredi 10 décembre sur France 3, Patrick Bruel est revenu sur un souvenir précis d'une de ses collaborations avec a légende aujourd'hui disparue. Il raconte qu'à cette époque, il préparait l'album "Entre Deux", qui faisait voyager les auditeurs en revisitant des morceaux classiques des années 30 et de l'entre-deux guerres, période importante pour notre musique française. Évidemment, il voulait absolument avoir Charles Aznavour sur son album et décide de l'appeler.

"Timidement, je prends mon téléphone et je l'appelle, je dis : "Allo ? Charles, c'est Patrick, je fais un album". "Oui oui, je sais, je suis au courant, l'album des années 30. Moi, c'est Ménilmontant, c'est samedi, c'est 15 heures", raconte Bruel, ému. "Le samedi, à 15 heures pile, il a poussé la porte du studio, il a gardé son manteau, il est venu derrière le micro. On a fait une prise. Je lu ai dit : "on en fait une autre ?" Il me dit : "Pour quo faire, elle te plaît pas celle là? On va écouter"

Évidemment, Patrick Bruel ne l'a pas contredit. "On a écouté et à la fin, il a regardé mon frère et il a dit "ça vous va ? Très bien ? Merci messieurs, formidable." Et il est parti". Un moment qui résume bien la classe de l'artiste, et le respect qui lui st voué par ses pairs, même encore aujourd'hui après sa mort : Charles Aznavour reste un patron.