Jean-Jacques Goldman rend hommage à Michael Jones

Jean-Jacques Goldman rend hommage à Michael Jones

En signant la préface de son autobiographie.

Jean-Jacques Goldman n'est plus sous les feux de l'actualité et ne veut surtout plus l'être. C'est ainsi qu'il a pris la décision de ne plus jamais remonter sur scène. Quant à la musique, elle paraît bien loin de ses préoccupations immédiates. Mais, de temps en temps, celui qui va être honoré sur CStar en octobre, sort de sa réserve, souvent pour une bonne cause. C'est ainsi lui qui a signé la préface de l'autobiographie de son ami Michael Jones, "Mes plus belles chances", paru le 30 septembre 2021.

"Je n'ai pas encore lu ce livre mais il me semble que, pour bien le connaître, il faut avoir assisté à un match de rugby à Cardiff au milieu des chants, avoir visité Welshpool et bu une bière dans un de ses pubs... Et si possible avoir partagé une vingtaine d'années de scène avec lui. J'ai eu beaucoup de chance de le croiser il y a presque quarante ans. Je me suis régalé de son talent, sa droiture, son humour, son courage pendant toutes ces années. J'aurais dû écrire : "Avec un Michael à mes côtés, j'ai peur de rien". C'est fait !"

Il faut rappeler que les deux artistes se rencontrent en 1978 alors que Jean-Jacques Goldman était guitariste pour le groupe Taï Phong. Alors qu'il chercher un remplaçant pour une tournée, c'est Michael Jones qui avait répondu à la petite annonce. La suite appartient ensuite à l'histoire. Les deux musiciens ne sont jamais quittés, Jones travaillant avec Goldman comme guitariste avant d'être son égal et de partager un titre puis plusieurs. On se souvient notamment de "Je te donne" en 1985 ou l'aventure en groupe avec Carol Frederiks.

Quoi qu'il en soit, l'hommage est à la hauteur de leur amitié, très fort...



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios