Le concert-test d'Indochine ne fait pas le plein !

Le concert-test d'Indochine ne fait pas le plein !

Il reste encore des places.

La prestation d'Indochine prévue le 29 mai prochain à l'Accor Hôtel Arena à Paris doit servir de laboratoire à la reprise des concerts. Mais le protocole strict de cette expérience refroidit la motivation des fans… 5 000 participants manquent encore à l’appel. Les jours passent, et les jours se ressemblent malheureusement ! En effet, il semblerait bien que le concert test d’Indochine n’attire pas les foules !

Il faut dire que le nombre de personnes recherchées est important : 7 500 au total (5 000 à l’Accor Hôtel Arena, 2 500 chez elles). Et comme l’indique aussi France-Inter, plus de 20 000 personnes sont nécessaires au départ en raison de la sélection à prévoir par le protocole sanitaire mis en place. La même source, toujours, rappelle aussi les strictes conditions posées par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) concernant les participants : avoir entre 18 et 45 ans, pas de symptôme du Covid ni de contact depuis deux semaines avec des personnes atteintes, test PCR trois jours avant, test antigénique le jour même, port du masque surveillé notamment par caméra. Et sept jours après, nouveau test pour tous. Un processus qui semble en décourager plus d’un.

Une avalanche de conditions qui ont énervé les fans les plus virulents : les appels au boycott de l'opération, les adeptes du "Sans moi" ou du "Honte à eux"  fleurissent maintenant sur les réseaux sociaux, alors que la ministre Roselyne Bachelot se voit obligée de monter au créneau pour défendre l'expérience, jugée capitale pour la filière, et qui a aussi son coût : près d'1,4 million d'euros.