The Voice : Paul'O chantera Barbara durant les KO

The Voice : Paul'O chantera Barbara durant les KO
TF1/ITV/Bureau 233

Avec sa voix grave, Paul'O continue de surprendre.

Paul'O est un candidat facilement reconnaissable dans la compétition cette année. En effet, il est le seul des talents de "The Voice" à avoir une voix aussi grave, aussi rocailleuse. Pour lui, c'est sans doute ce qui fait la différence mais c'est minimiser son charisme et son travail. La preuve, pour l'épreuve des KO, il se frottera à un texte dur et exigeant écrit par la chanteuse Barbara.

Peux-tu nous parler de la chanson que tu vas chanter lors des KO ?

Je vais chanter "Dis quand reviendras-tu" de Barbara.  C'est une superbe chanson qui me parle beaucoup, je m'étendrais pas dessus car tout est dans le texte. C'est une superbe chanson qui a été écrite par Barbara qui est une super autrice, une superbe interprète donc c'était aussi une façon de lui rendre hommage d'autant que la chanson est exceptionnelle. Elle est vraie, elle est brute, il n'y a pas de demi-mesure.

Est-ce plus facile ou plus difficile de faire une chanson avec laquelle on a une histoire ?

Pour moi, c'est plus facile car je suis là pour la servir. Et si on est touché, l'interprétation sera forcément meilleure que pour un titre dont le sens nous échappe complètement. Quand on est touché, on peut "être la chanson".

Tu sembles avoir une idée très personnelle de cette chanson, comment s'est passé le coaching ?

(Rires) Le problème, c'est que je suis une tête de pioche donc, quand j'ai quelque chose dans la tête, je ne l'ai pas ailleurs et il y a très peu de personnes qui arrivent à avoir de l'influence sur moi. J'entends quand on me dit quelque chose, après savoir si je l'écoute... c'est autre chose.

On sait que chanter Barbara, c'est souvent très dur. Est-ce que ça t'a demandé d'aller plus loin que ce que tu avais déjà montré ?

Ça me demande surtout de me mettre à nu car c'est une chanson qui me touche énormément. Et puis, c'est Barbara donc on se doit de faire ça pour servir la chanson. Oui, je me fous à poil pour cette chanson.

Aujourd'hui, tu es dans les KO. Pensais-tu aller aussi loin quand tu as commencé "The Voice" ?

Non. Rien que les auditions aveugles, c'était déjà top. Je ne misais pas sur moi pour les battles mais j'ai été gardé. Ce qui est bien, c'est que je peux montrer un peu plus de ce que je sais faire même si je reste dans la chanson française, je ne vais pas faire du Michael Jackson, ou du Lady Gaga, je fais ce qui me plaît. Je ne suis pas là pour devenir chanteur de bal et faire des medleys. Toute visibilité, toute diffusion est bonne à prendre, le tout c'est de bien faire le travail et si ça plaît, si ça touche et que je reste, tant mieux.

On te dit ça parce que tu semblais surpris après les battles...

Je pensais qu'il allait garder Jérémy ou Bryan. Donc oui, j'étais surpris parce que c'est aussi un travail d'équipe donc chacun donne ce qu'il a à donner et je ne pensais pas avoir montré plus que les autres. Si j'avais dû partir là, je serais parti, c'est comme ça, c'est le jeu. Moi, je suis venu pour donner de la visibilité à mon groupe par le biais de ma prestation, que les gens s'intéressent à ce que je fais derrière. Mais oui, j'étais surpris, agréablement, mais surpris. Un peu triste aussi pour les copains parce qu'on fait le taf ensemble et ce n'est pas ma vision de la musique qu'il n'y en ait qu'un sur trois qui soit gardé alors qu'on a travaillé ensemble. Ce n'est pas trop dans mes valeurs mais j'ai signé pour faire ce jeu donc j'en accepte les règles.

Ta voix grave est remarquable, penses-tu qu'elle soit un atout ?

Par rapport aux autres, j'ai une voix assez particulière, rocailleuse, avec du grain donc oui, je titre mon épingle du jeu grâce à ça. Je n'ai pas une voix qui monte dans les octaves, je peux chanter très fort, j'ai une voix puissante. C'est un atout car je suis le seul à avoir une voix comme ça dans "The Voice".

Propos recueillis par Grégory Curot