Les Frangines présentent leur nouveau titre "Devenir quelqu'un"

Les Frangines présentent leur nouveau titre "Devenir quelqu'un"

Et prennent leur pause déj' avec Jérôme Anthony et Olivia.

Alors que leur tournée a une nouvelle fois été reportée, Les Frangines n'ont pas perdu leur temps et travaillent sur un nouvel album. Elles sont venues d'ailleurs présenter leur premier titre "Devenir quelqu'un" dans la pause déj' avec Jérôme Anthony et Olivia.

"Ce titre n'a pas été écrit pendant le confinement. On l'a fait après un documentaire Netflix, "Derrière nos écrans de fumée" qui nous a marquées. C'est parti de ce truc des réseaux sociaux qui peut faire un peu peur. Au début, ça vise un peu les Gafa et les prisons dorées qui peuvent être les écrans mais c'est vrai que s'il n'y avait pas eu Internet et nos téléphones, on n'aurait jamais pu communiquer avec les gens comme on l'a fait pendant le confinement donc il y a quand même des choses hyper postives. Ce n'est pas une attaque car on s'en sert aussi, il y a un côté hyper utile, on s'en sert tous, c'est aussi un moment de travail mais il y a aussi une dérive qui fait que, parfois, on peut s'éloigner de ce que l'on est et tomber dans l'image qui va plaire plutôt que de correspondre à qui on est vraiment."

Ce titre est le premier extrait de l'album des Frangines à venir sur lequel Anne et Jacinthe continuent de travailler. Puisqu'elles n'ont pas pu aller sur scène, elles ont investi le studio et forcément écrit sur la période délicate que nous vivons actuellement.

"L'album est en cours, on est sur la fin de l'enregistement, de la réalisation. On a hâte de le sortir parce qu'on est vraiment contente des chansons qu'on a faites. C'est dur de choisir parce qu'on a trop de morceaux mais on est trop contente. Il y aura des thèmes qui parlent aux gens parce que c'est quand même dans notre ADN de faire des trucs fédérateurs. Il y a une chanson sur la jeunesse qui a soif d'absolu et d'idéaux mais qui ne sait pas forcément vers qui se tourner. Il y a une chanson qui s'appelle "Nos idéaux" qui parle de ça parce qu'on a envie d'exploser mais on ne sait pas vraiment comment parce qu'on n'a pas beaucoup de liberté à cause de cette période bien bizarre."

Avec la vie qui s'est forcément ralentie, les Frangines ont pris le temps de travailler et développer leur univers. Du coup, pour le moment, elles n'envisagent pas de faire appel à d'autres artistes pour venir avec elles chanter sur leur album.

"On se pose la question mais pour l'instant, ce n'est pas prévu même si on n'est pas fermé. C'est un travail qu'on aimerait bien faire, collaborer avec des artistes, mais là, on était tellement obnubilé par nos chansons qu'on a plutôt essayé d'enregistrer tout ce qu'on avait, de sélectionner les thèmes que l'on voulait."

Fortes de leur succès, Les Frangines reconnaissent aujourd'hui travailler dans un contexte plus facile qu'il y a quelques années. Avec 90 000 albums vendus, 74 millions et 70 millions de streams, elles sont plus sereines et  peuvent se consacrer à leur musique.

"Ça n'a pas changé fondamentalement notre vie de façon matérielle parce que mine de rien, on a travaillé pendant 5 ans et on n'était pas rémunéré. Du coup, ça arrive beaucoup plus tard donc ça ne change pas grand-chose parce que pendant 5 ans on a quand même galéré pour faire de la musique donc tu ne gagnes pas ta vie pendant longtemps. En revanche, peut-être qu'aujourd'hui on est moins stressé parce qu'on un producteur derrière qui assure et on peut faire de la musique un peu plus librement et avec moins de stress parce qu'on est rémunéré et qu'on est intermittentes."

Et le résultat de tout cela ne devrait plus se faire attendre trop longtemps, que ce soit sur scène (on l'espère) ou dans les bacs.



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios