Louane se livre dans une grande interview

Louane se livre dans une grande interview

Pour nos confrères de Pure Charts.

Dans une longue interview pour nos confrères de Pure Charts, Louane s'est confiée sur tous les sujets, qu'ils soient personnels ou professionnels car, bien souvent chez les artistes, les deux se rejoignent et se mélangent. Avec son album "Joie de vivre" qui est sorti le 23 octobre, la chanteuse devenue maman avait des choses à dire.

UN TRAVAIL SUR SOI

Pour Louane, son album a été l'occasion de mettre par écrit et de chanter des choses très personnelles. Certaines sont universelles et auront obligatoirement un impact sur le public. D'autres sont très intimes et ne serviront peut-être qu'à la chanteuse.

"La question que je me pose en ce moment, c'est "Est-ce que j'ai réussi à savoir qui j'étais grâce à l'album ?" ou "Est-ce que, parce que je savais qui j'étais, j'ai réussi à faire l'album ? A la fois, il y a des chansons complètement personnelles comme "J'peux pas", que les gens n'arriveront pas trop à s'approprier je pense, et d'autres, comme "Désolée" ou "Pleure", qui ne sont pas calquées sur ma vie mais qui pourront toucher énormément de gens, qui parlent à tout le monde."

Car ce travail sur elle, Louane le fait aussi pour sa fille. En étant bien dans sa tête comme dans son corps, elle sera totalement détendue pour s'occuper de son enfant et ainsi les donner le meilleur d'elle-même. C'est exactement ce qu'elle veut dire quand elle écrit : "Y'a plus que toi qui compte, et pour toi je m'affronte".

SA FILLE

"Il y a tout ça et dire à ma fille que je serai derrière elle quoi qu'il arrive, qu'elle soit sûre d'elle ou apeurée. Et qu'apprendre, c'est passer par des moments d'échecs, et l'échec c'est super important [...] Et pourtant, oui je suis la femme la plus comblée de la terre depuis que j'ai mon enfant mais j'ai énormément de mal à traduire du bonheur pur. Ce n'est pas que j'en n'ai pas envie, juste que je ne sais pas le faire."

SON RAPPORT AU SUCCES

"Par exemple, après "The Voice", j'avais l'impression d'être une re-sta (star, ndlr). Beyoncé, la meuf ! Très très vite, ça s'est calmé, ça a duré deux semaines ! A partir du moment, où j'ai eu quelque chose de plus ample avec l'album, j'ai vraiment flippé, ensuite j'en ai eu marre, et après je me suis habituée. C'est fou de se dire qu'on s'habitue à quelque chose comme ça. Aujourd'hui, pour moi la difficulté c'est de dire non aux gens. Je n'ai jamais envie de dire non aux gens, j'ai trop de respect, c'est grâce à eux que je suis là."

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'interview ici.