Daniel Lévi ; Catherine Lara regrette qu'il n'ait pas eu "le succès qu'il méritait"

Daniel Lévi ; Catherine Lara regrette qu'il n'ait pas eu "le succès qu'il méritait"
Catherine Lara regrette que Daniel Lévi n'ait pas connu le succès qu'il aurait dû.

Pour la chanteuse, il avait une "des plus belles voix du monde".


Depuis la mort de Daniel Lévi ce samedi 6 août, les hommages se multiplient pour celui qui joua le rôle de Moïse dans la comédie musicale à succès "Les dix commandements". Dans les colonnes du Parisien, Catherine Lara raconte qu'elle n'a pas attendu le début des années 90 pour être certaine du talent de Daniel Lévi et qu'elle l'a aidé au début de sa carrière, conquise qu'elle était par son talent mais surtout par sa voix. Dans les pages du quotidien, elle est revenue sur leur première rencontre.

"J’étais attablée, en train de dîner et j’entends ce type qui chante. Une voix hallucinante, inouïe, unique. Je lui dis : 'Mais qu’est-ce que vous foutez là ? Venez avec moi, je vous emmène !' Je lui propose de participer au projet Sand et les Romantiques, et il est devenu Alfred de Musset sur scène. Et à chaque fois qu’il chantait, j’avais les larmes aux yeux."

Pour la rockeuse de diamant c'est bien simple, Daniel Lévi n'a tout simplement jamais eu la carrière ni "le succès qu'il méritait".

"La France est un pays littéraire, pas un pays de musicien, on n’a pas l’oreille. Aux États-Unis, avec sa voix, il aurait cartonné comme un malade. Il aurait pu me chanter le bottin, j’aurais eu des frissons. Pour moi, c’est une des plus belles voix du monde. À l’instar d’un Sinatra, d’un Stevie Wonder. Il avait une immense sensibilité et il chantait avec son cœur, comme personne."

Un hommage très fort, très puissant qui dit tout sur la personnalité d'un homme et d'un artiste que nous serons très nombreux à regretter.