Johnny Hallyday : son image détournée par Zemmour

Johnny Hallyday : son image détournée par Zemmour

Laeticia Hallyday attaque.

Cela n'a échappé à personne, Eric Zemmour s'est finalement déclaré candidat à l'élection présidentielle par le biais d'une vidéo postée sur YouTube. Dans celle-ci, on voit notamment des images de Johnny Hallyday, un "hommage" qui n'a pas été du tout du goût de sa veuve, Laeticia Hallyday qui décidé d'engager des poursuites envers l'ex-journaliste.

Dans son clip de campagne, l'ancien éditorialiste évoque "le pays de Gabin et de Delon, de Brigitte Bardot et de Belmondo, de Johnny et d'Aznavour, de Brassens et de Barbara". On y voit le Taulier chanter via des images d'archives en noir et blanc. La réaction de Laeticia Hallyday a été quasiment épidermique et elle a immédiatement transmis un communiqué à l'AFP dans lequel on peut lire :

"Par son clip de candidature, M. Eric Zemmour tente un détournement de l'image de Johnny au profit de sa propagande. Cette faute n'est pas seulement condamnable car aucune autorisation n'a été demandée et donc octroyée. Elle constitue une usurpation et la démonstration de l'irrespect de son auteur envers le symbole qu'incarne Johnny, et envers tous ceux qui portent authentiquement Johnny dans leur mémoire".

Le document précise également qu'elle a chargé son "conseil d'envisager toutes les poursuites nécessaires".

La veuve de Johnny ne devrait pas être la seule dans ce cas puisque la vidéo a été mal reçue par d'autres comme le neveu de Barbara et représentant de sa famille qui s'est exprimé à la fois sur Télérama et sur BFMTV :

"Je viens de découvrir avec stupeur que Barbara est utilisée comme caution dans le clip d'un candidat à la Présidence de la République dont je refuse de citer le nom. Est-il besoin de préciser que cette appropriation aussi révoltante que scandaleuse, quand on connait l’oeuvre et les engagements humanistes de l'artiste, s'est faite sans l'accord de la famille de l'intéressée ? Je me contenterai de rappeler à ce triste sire que si Barbara a survécu à l'occupation, elle le doit non pas à la protection dont elle aurait bénéficié grâce à la politique maréchaliste (sinistre contre-vérité historique) mais bien à de courageux Français, qui au péril de leur vie ont prévenu les siens à temps, lui permettant ainsi d'échapper aux séides de Vichy [...] J'ai été à la fois surpris et choqué. Imagine-t-on une seconde ces artistes, de leur vivant, donnant leur accord pour ce clip de campagne ? Je trouve ça scandaleux. Pour l'instant, je n'écarte aucune possibilité. Je réfléchis. Pourquoi pas une action en justice, collective avec les ayant-droits des artistes cités ? Tout est envisageable."

Mais Laeticia Hallyday et Bernard Serf ne sont pas les seuls à avoir crier au scandale devant les images utilisées, évidemment sans aucune autorisation. Gaumont, Luc Besson, Le HuffPost, Le Parisien, "Quotidien", Valérie Trierweiler ou encore Jacques Attali ont exprimé leur souhait de porter plainte ou demandent expressément le retrait de la vidéo.

C'est donc la polémique que se lance la campagne de Zemmour et dans un amateurisme confondant... Cela promet pour la suite...

Grégory Curot