Angèle, Hoshi, Suzane : ces chanteuses qui assument leur homosexualité

Angèle, Hoshi, Suzane : ces chanteuses qui assument leur homosexualité

Elles aident leurs jeunes fans dans leur vie quotidienne.

Evidemment, elles ne sont pas les premières. Par le passé, Catherine Lara ou encore Marie-Paule Belle avaient été parmi les premières à assumer leur homosexualité. Mais les prises de positions récentes et surtout rapprochées dans le temps d'Angèle, Hoshi, Suzane, et les textes de Pomme ou d'Aloïse Sauvage sont à la fois une preuve de courage et de résistance dans une époque où l'homophobie n'a jamais été aussi forte, relayée, notamment par les idées de la Manif pour tous.

Hoshi a frappé fort. Comme premier extrait de son dernier album, elle a choisi le titre "Amour censure" qui traite de l'homosexualité en général, de la sienne en particulier. Elle a enfoncé le clou en embrassant une femme dans un geste fort aux derniers Victoires de la musique. Elle s'était ensuite confiée au Parisien.

"J'en ai eu marre de mettre mes paroles au masculin alors que je mentais complètement aux gens. Cela a été un soulagement [...] Je n'ai plus besoin de me cacher."

Angèle, elle, a choisi de faire son coming out sur Instagram en postant une photo sur laquelle elle porte un t-shirt avec écrit en anglais : "Portrait d'une femme qui aime les femmes" avec la légende suivante : "Portrait of Women who love Women » Au moins, c’est clair... enfin non pas claire, Marie ????????". Elle avait déjà abordé ce thème dans son titre "Ta reine" quand elle chantait : "Je jouais avec le roi. La reine a pris mon coeur".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

« Portrait of Women who love Women » Au moins, c’est clair... enfin non pas claire, Marie ????????

Une publication partagée par Angèle (@angele_vl) le 10 Août 2020 à 6 :27 PDT

Suzane a décidé de suivre le même chemin. Elle a posté une photo où elle se promène main dans la main avec son amoureuse avec la légende suivante : "contre l'homophobie, il y a le love".

"Ces chanteuses font bouger les choses en brisant un tabou", explique Nicolas Noguier, le président du Refuge, dans les colonnes du Parisien. De par leur influence, ces chanteuses aident aussi des adolescentes en proie à l'homophobie dans leurs établissements scolaires et dans leurs vies. Les témoignages recueillis par le quotidien montrent bien que les paroles et les prises de position d'Angèle ou d'Hoshi ont un vrai poids comme le raconte Shanon, 14 ans.

"Angèle et Hoshi me remontent le moral. Avant de les connaître, je me cachais derrière un masque. Grâce à elles, j'ai compris qu'une personne connue pouvait dire qu'elle aime une fille. En lisant une interview d'Hoshi, j'ai appris qu'elle se faisait menacer de mort. Cela m'a donné de la force..."

Le combat continue et les jeunes chanteuses françaises y prennent plus que largement leur part.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios