Charlotte Gainsbourg se confie sur sa relation à Serge Gainsbourg et Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg se confie sur sa relation à Serge Gainsbourg et Jane Birkin

De beaux moments d'émotion.

Alors que Jane Birkin reprend le cours de sa carrière et sa tournée après son AVC, c'est sa fille, Charlotte Gainsbourg qui se retrouve au coeur de l'actualité. En effet, le documentaire sur sa mère "Jane par Charlotte" sort ce mois-ci, le 12 janvier exactement. La comédienne, actuellement à l'affiche du film, "Les choses humaines' d'Yvan Attal a donc été interrogée par plusieurs médias sur les relations à ses célèbres parents, d'autant plus que le musée consacré à son père Serge Gainsbourg va ouvrir ses portes en 2022. Le résultat, c'est que l'actrice s'est donc confiée sur les relations qu'elle a entretenu ou entretient avec ses parents.

Dans l'émission "7 à 8", Charlotte Gainsbourg a notamment expliqué que le documentaire qu'elle consacre à Jane Birkin était "une déclaration d'amour un peu déguisée"

"C'était pour la regarder au travers d'une caméra parce que je n'ose pas la regarder comme je voulais. Il y a trop de gêne."

Une pudeur qui s'est installé au moment où ses parents se séparent.

"A partir de neuf ans, quand mes parents se séparent, c'est vrai que d'un seul coup, j'ai une vie secrète avec mon père. Je vais le voir les week-ends, des moments ultra privilégiés parce que je suis seule avec lui, on vit dans une bulle... et ma mère, je ne partage pas. Puis vers 12 ans, j'ai eu une famille d'adoption avec le cinéma parce que je fais des films à chaque fois que j'en ai l'occasion l'été. Je ne suis plus en famille [...] J'ai l'impression d'avoir eu une place de chouchou avec mon père. C'était un amour inconditionnel. [...] J'ai tellement parlé de mon père parce qu'il me manquait tellement. Je ne lui témoignais pas grand-chose peut-être."

Avec ce documentaire, les deux femmes ont pu se rapprocher même si cela est parfois passé par des moments difficiles comme leur retour dans la maison de Serge Gainsbourg qui deviendra très prochainement un musée.

"C'est une mémoire très douloureuse que je lui fais vivre. Et en même temps, elle retrouve ces années heureuses. Elle a compris que j'avais besoin de réponses sur plein de choses que je ne connaissais pas. On en a profité, c'était génial, on s'est amusé aussi. J'ai eu envie d'un moment privilégié, et je l'ai eu."

Au JDD, Jane Birkin est revenue sur cette visite :

"J'y étais allée une seule fois en trente ans, il y a longtemps. (...) C'est un lieu que j'ai connu et que j'ai fui. Y revenir, c'est comme retourner dans la maison de son enfance, tout semble plus petit..."

La maison Gainsbourg devrait ouvrir dès le mois de mars, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.