Danse avec les stars : Jean-Paul Gaultier se confie

Danse avec les stars : Jean-Paul Gaultier se confie

il veut laisser parler ses émotions.

Membre surprise du jury de "Danse avec les stars", le créateur et couturier Jean-Paul Gaultier a déjà une idée bien précise de la façon dont il va aborder ce rôle nouveau pour lui comme il l'a confié dans une interview au magazine Télé-Loisirs. Le styliste souhaite être le plus "juste" et le plus "honnête" possible.

La saison 11 de "Danse avec les stars" débutera le vendredi 17 septembre sur TF1. Si le casting est alléchant et mélangé toutes les générations et tous les styles puisqu'on y retrouve entre autres, Dita Von Teese, Lââm, Lucie Lucas, Jean-Baptiste Maunier, Tayc, Wejdene et Bilal Hassani, il y a aussi de la nouveauté du côté du jury qui accueille notamment cette année le couturier Jean-Paul Gaultier. Il n'est pas le seul nouveau non plus à ce niveau puisque si Chris Marques garde son "poste", il sera accompagné de la danseuse Denitza Ikonomova, du danseur étoile François Alu et de Jean-Paul Gaultier, donc qui vivra donc ici une toute nouvelle expérience. Mais en véritable "fan" de l'émission, il ne se prend pas trop la tête pour savoir quelles positions vendre...

"Je regardais déjà des télé-crochets quand j'étais enfant. Et puis j'aime beaucoup la danse. Les concours, notamment en Angleterre et en Allemagne, ont été des sources d'inspiration et d'intérêt pour les vêtements extravagants. Et puis, le mouvement, la chorégraphie est quelque chose de très important."

Néanmoins, cela sera quand même un nouveau rôle pour le couturier même s'il a déjà travaillé avec des chorégraphes de renom. S'il est conscient de ses lacunes "techniques", il se laissera plutôt guider par ses "émotions".

"Je ressens les choses et je m'intéresse à la chorégraphie en tant que spectacle total. Et dans la danse, surtout contemporaine, il y a un mélange de tout… Je vais faire des commentaires sur la grâce, le progrès, l'intensité et l'émotion qui en ressort. [Je ne connais pas les] pas précis, absolument pas. Mais ce n'est pas ce qu'on veut de moi. Il y a des techniciens parfaits pour cela. Ce n'est pas du tout là qu'on m'attend, je crois."

L'homme a la marinière veut essayer de rester "juste" et de parler aux candidats avec son coeur.
"Ne faire que des compliments, ce n'est pas bien parce qu'il faut bien progresser. Mais il y a une façon de le dire. Et je ne me sens pas le droit de faire des reproches techniques. Je serai honnête et content de le faire. Je ne suis pas un professeur, je ne l'ai jamais été. Et encore moins de danse. Même s'il y a des gens que je connais personnellement, il n'y aura aucun favoritisme."
Il n'y a plus beaucoup de temps à attendre pour découvrir le styliste dans son nouveau rôle.


En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios