Michel Sardou déçu par la révélation de ses origines

Michel Sardou déçu par la révélation de ses origines

Le test ADN a parlé et ça ne plaît pas au chanteur.

Aujourd'hui, il est facile de connaître ses origines. En effet, on peut faire des tests ADN moyennant une somme d'argent et un laboratoire vous envoie ensuite par courrier le résultat. Michel Sardou s'est prêté au jeu comme il l'a expliqué au micro de l'émission "Laissez-vous tenter" sur RTL. Le problème, c'est qu'il n'a pas vraiment aimé ce que qu'il a lu quand il a reçu le "verdict".

"C'est bizarre d'ailleurs, parce que j'ai fait un test ADN pour connaître mes origines. Et moi dans ma tête, à cause de mon père, je me voyais Italien depuis… toujours. J'envoie mon test. Il me revient et qu'est-ce que je vois ? J'ai 10% d'Italien, c'est vrai. Mais tout le reste c'est Écossais, Gallois, Irlandais."

Une véritable surprise et une vraie déception pour celui qui n'a jamais trop aimé les Britanniques comme il le raconte un peu plus tard dans l'émission.

"Oh ! Et moi qui déteste les Anglais depuis Charles VII. Même avant. Eh bien allez savoir. Je leur ai demandé s'ils étaient sûrs".

En général, il n'y a jamais d'erreurs dans ce type de test quoi qu'en pense Michel Sardou. Et, heureusement, ses fans ont beaucoup d'humour et l'ont aidé à accepter la vérité. Il raconte. 

 "Et il y a une fille, très marrante d'ailleurs, qui m'a répondu : 'Peut-être que Les Lacs du Connemara, c'est un retour de vos ancêtres' !"

Finalement, cette explication permettrait au chanteur de boucler en quelque sorte la boucle : ce seraient ses origines qui lui auraient permis de chanter aussi cette chanson qui est un de ses plus grands tubes.



En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios