Lorie ne voulait pas faire carrière dans la chanson

Lorie ne voulait pas faire carrière dans la chanson

Elle aspirait à devenir une championne.

Si Lorie cumule actuellement des carrières de comédienne et de chanteuse, ce n'est pourtant pas ce qu'elle voulait faire lorsqu'elle était enfant, mais une grave blessure l'a conduit à revoir ses plans et son orientation professionnelle. C'est ce que la jeune maman révèle dans une interview donnée récemment au média Konbini. Elle se voyait bien sous les lumières mais pas sur une scène ou un plateau. Lorie se rêvait championne de patinage artistique mais le destin, et surtout une grosse blessure, en ont décidé autrement.

"Je voulais être championne de patinage artistique. Puis, voilà un jour j'ai eu un 'drame'. Je me suis pétée le genou à deux mois des championnats de France. Quand j'ai compris que le patin c'était... fini pour moi, j'ai réfléchi à ce qui me plaisait dans ce sportEn fait, je me suis rendue compte qu'être en petite tenue à paillettes, faire mon show, devant des juges, devant des spectateurs, sur une musique entraînante... Je me suis dit : 'Ok, je ne peux plus faire ça', avec des patins sur la glace, et bien je vais faire ça sans patins".

Doté d'un mental d'acier, de celui dont on fait les champions, Lorie préparer son après-patinage comme elle s'entrainait, avec acharnement. Elle prend des cours de chants, de danse et réussit à convaincre ses parents de la suivre dans son rêve alors qu'elle n'a que 17 ans.

"Un dimanche midi". "Ma mère s'est étranglée en disant : 'Qu'est-ce que tu racontes ma fille ?'. Je lui ai dit : 'Non, c'est vrai, maman, je voudrais devenir chanteuse."

Très vite, ses tubes "Près de toi", "Je serai (ta meilleure amie)" ou encore "Toute seule" en font une des chouchoutes du public. Et pourtant, si au début Lorie a vécu tout ça comme un conte de fée, la suite a été plus douloureuse pour elle, la faute à son entourage professionnel. Elle passe moins à la radio, le succès la fuit et l'idée de chanter lui devient rapidement intolérable

"Je suis partie en plein lancement d'un album et j'ai eu des gros problèmes avec les personnes avec qui je travaillais à ce moment-là, donc j'ai décidé de de partir comme ça alors que ce n'était pas du tout la bonne période, le bon moment. Je ne voulais plus du tout travailler avec ces gens-là. Ils m'avaient vraiment dégoûtée de ce métier, tellement qu'à un moment donné, on me parlait de musique, on me parlait de chanter, je me mettais à pleurer, regrette-elle. Et en même temps, je ne suis pas restée à rien faire parce que j'ai continué à tourner dans des fictions. Et heureusement que j'avais ça, parce que je pense que ça m'a aidée."

Heureusement, elle a rebondi comme comédienne et depuis, elle mène de front, et avec succès, les deux carrières.