OL féminin-Metz : les Lyonnaises distancent le PSG dans la course au titre (6-0)

OL féminin-Metz : les Lyonnaises distancent le PSG dans la course au titre (6-0)
Doublé pour Griedge Mbock ce samedi (Crédit photo : M Radio Lyon)

Les Lyonnaises n’ont pas proposé leur meilleur football ce dimanche après-midi contre le FC Metz. Et pourtant le résultat est sans appel : 6-0. L’OL conforte ainsi sa place de leader et distance le PSG tenu en échec ce samedi contre Montpellier (1-1).

En première période, les Lyonnaises n’ont pas déroulé leur plus grand football, du moins pendant le premier quart d’heure. Très maladroites dans la dernière passe ou le dernier geste, les Fenottes n’étaient pas non plus aidées par le vent dans le dos. Amel Majri déclenchait tout de même une première frappe, qui malheureusement terminait sa course  sur la barre. Ada Hegerberg était présente pour la récupérer de la tête, mais la gardienne Messine Justine Lerond l’arrêtait.

Mais cette frappe était sûrement l’élément déclencheur du rouleau compresseur lyonnais. Il aura fallu attendre que 12 petites minutes pour voir les joueuses de Jean-Luc Vasseur briller en ce week-end de Fête des Lumières. Sur une percée depuis le milieu de terrain, Ada Hegerberg venait ajuster la gardienne d’une frappe croisée au sol, par très puissante pourtant (1-0).

Après avoir de nouveau trouvé le montant par le biais de Saki Kumagai, les Rouges et Bleues alourdissaient le score avec Griedge Mbock, parfaitement servie sur coup-franc par Amel Majri à la 21e minute de jeu (2-0). Plus vives, techniquement, elles ne laissaient aucune chance à la lanterne rouge de la D1 Arkema. La numéro 29 de l’OL venait même tripler la mise du pied gauche sur un nouveau coup de pied arrêté à la 38e (3-0). Ada Hegerberg enfonçait le clou sur pénalty juste avant la pause (4-0).

Mieux dans le contenu, mais moins de buts

Les Lyonnaises étaient plus justes techniquement dans le second acte, mais se montraient moins tranchantes. Il n’en fallait tout de même pas beaucoup aux championnes d’Europe pour alourdir le score. Nikita Parris inscrivait son quatrième but de la saison, grâce à une nouvelle passe lumineuse d’Amel Majri à la 60e (5-0).

A 15 minutes de la fin, la Ballon d’Or 2018, qui a laissé le titre à Megan Rapinoe cette année, venait inscrire le dernier but de cette rencontre, son troisième, bien servie par Shanice Van de Sanden (6-0).

 

Résultat des courses, les Lyonnaises prennent 5 points d’avance sur les Parisiennes au classement et "se rapprochent du titre de championnes d’hiver", comme l’a confié Griedge Mbock à l’issue de la rencontre. Même si au fond, elle pensait peut-être au titre final.

Les joueuses étaient satisfaites à l’issue de la rencontre : "On est contentes de notre match. On a mis un peu de temps à rentrer dedans. Metz a un bloc assez bas, à la mi-temps on a remis les idées en place et c'est reparti", s’est réjouie Amel Majri. Même constat pour le coach : "Je pense qu’on peut faire beaucoup mieux dans la tenue du ballon et la possession notamment en 1ère période. En seconde période c’était mieux même si, paradoxalement, il y a eu moins de buts. On doit se montrer exigeant".

Prochain rendez-vous pour les Fennottes samedi prochain à domicile contre Dijon, avec une envie de revanche. "Vu que ça a bien marché pour elles à l'aller, elles vont sûrement refaire la même prestation. J'espère que ce ne sera pas la même nous. On va mettre les ingrédients nécessaires pour bien finir chez nous", conclue la numéro 7 lyonnaise.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios