OL féminin-PSG : les Lyonnaises s’offrent le choc (1-0)

OL féminin-PSG : les Lyonnaises s’offrent le choc (1-0)
Kumagai a donné le sourire aux Lyonnaises ce samedi après-midi (Crédit photo : M Radio Lyon)

C’est devant 30 661 supporters que les Lyonnaises se sont imposées 1-0 contre les Parisiennes au Groupama Stadium.

Dès le premier quart d’heure de la rencontre, Lyonnaises et Parisiennes étaient bien présentes dans l’engagement physique. Amel Majri s’est rapidement montrée dangereuse pour les Lyonnaises, avec un débordement sur le côté gauche de la surface parisienne, mais la gardienne adverse était dessus. Dès l’action suivante, les joueuses d’Olivier Echouafni ont essayé d’inquiéter Sarah Bouhaddi. Malheureusement pour elle, la frappe de Marie-Antoinette Katoto n’était pas cadrée. Mais les championnes d’Europe en titre ont rapidement pris le dessus. Tout d’abord grâce à Le Sommer, qui a eu beaucoup d’espace dans le dos de la défense. A la 11e tout d’abord, sur un long ballon de Kumagai dans la surface, l’attaquante française a réussi à tromper Christiane Endler, sortie trop haute. Mais la n°9 lyonnaise s’est fait rattraper par Irene Paredes. Quelques minutes plus tard, la Bretonne d’origine a de nouveau tenté de déborder sur le couloir droit, en vain.

Malheureusement, la capitaine du jour côté lyonnais a rapidement laissé sa place sur le terrain. Incertaine avant la rencontre, Eugénie Le Sommer a dû sortir à la 31e, à cause d’une douleur à la cuisse qui l’avait déjà privée du dernier rassemblement de l’Equipe de France. Cette sortie n’a pas empêché ses coéquipières de pousser, notamment sur le couloir droit avec Cascarino, fraichement rentrée en jeu, mais les Parisiennes se sont montrées très sérieuses en défense, et n’ont pas cédé jusqu’à la mi-temps.

 

Les Parisiennes ont fini par craquer

Le quart d’heure au chaud dans les vestiaires du Groupama Stadium a fait du bien aux Lyonnaises, beaucoup moins aux Parisiennes. Parfaitement servie sur corner par Marozsan à la 49e, Saki Kumagai a réussi à ouvrir le score d’une tête rageuse, à hauteur du point de pénalty (1-0). Deux minutes plus tard, les Lyonnaises étaient déjà de retour devant le but parisien. Ada Hegerberg a magnifiquement servi Delphine Cascarino, mais malheureusement la n°20 a vu sa frappe s’écraser sur la barre transversale. Etouffées par les Fenottes, les vices championnes de France, vont réagir et se montrer dangereuses sur coup de pied arrêté à la 66e. Le ballon enroulé de Sara Dabritz a bien été anticipé par Sarah Bouhaddi avant qu’elle ne le relâche à cause d’un impact avec Lucy Bronze, mais sans conséquence. Pendant dix minutes, les Parisiennes ont mis plus d’intensité dans leur jeu pour essayer de recoller au score, mais sans succès.

Belle soirée pour les Lyonnaises, qui grâce à cette victoire reprennent trois points d’avance sur les Parisiennes au classement. Seul zone d’ombre ce soir, les blessures de Dzsenifer Marozsan et d’Eugénie Le Sommer. "Eugénie c’est une rechute de la blessure qu’elle avait contractée en sélection. Pour Dzsenifer c’est seulement une béquille", a confirmé Jean-Luc Vasseur à l’issue de la rencontre.  

En zone-mixte, Amel Majri était satisfaite de la rencontre, même si elle préfère rester prudente : "On a su être patientes puis on a poussé. On a été récompensées. C’est une victoire importante mais nous ne sommes qu’au mois de novembre, il faut continuer comme ça".

Prochain rendez-vous dimanche prochain pour les filles de Jean-Luc Vasseur, sur la pelouse de Soyaux, avec pour objectif de conserver cette avance au classement.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios