Quand Jean-Jacques Goldman envoie balader Najat Vallaud-Belkacem

Quand Jean-Jacques Goldman envoie balader Najat Vallaud-Belkacem

Une franchise à toute épreuve

Jean-Jacques Goldman est discret, mais il ne s’efface pas devant ses interlocuteurs. La star n’a en effet pas la langue dans sa poche et il l’a prouvé quand il a rencontré l’ancienne ministre de l’éducation national : Najat Vallaud-Belkacem.

C’est une histoire que raconte Ambre Bartok, auteur de sa biographie, Dans l’intimité des frères Goldman.

En 2002, Najat Vallaud-Belkacem rencontre son idole pour la 1ère fois. Elle lui déclare son amour artistique et vante ses chansons, si importantes pour elle. Le chanteur lui rétorque immédiatement : « J'ai lu une interview de vous qui m'a attristé. » En effet, Jean-Jacques Goldman avait pris connaissance d’un papier dans lequel la jeune politique déclarait être prête à aller chercher toutes les voix possibles pour être élue, même en dehors de celles des électeurs de gauche. Une décision qui a peiné le chanteur : « Je trouvais que c'était dommage de la part de la relève politique d'être déjà cynique à ce point-là, de penser à abandonner quelques-unes de ses valeurs pour aller chercher des voix. »

Selon Ambre Bartok, la franchise du chanteur fait partie de ces raisons pour lesquelles il est encore autant aimé : « Il parle vrai et c'est bien là la raison pour laquelle on le respecte. Pour ces raisons aussi que Ferré, Coluche, Balavoine, Gabin, Ventura, Brel étaient aimés. On savait que ces gars ne baratinaient pas, qu'ils parlaient avec leurs tripes. Goldman est de ces magnifiques. »



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios