« Quotidien » : Nagui pousse un coup de gueule après une question de Yann Barthès

« Quotidien » : Nagui pousse un coup de gueule après une question de Yann Barthès

Qui concernait les violences sexuelles

Nagui est très actif sur les réseaux sociaux. Il a récemment poussé un coup de gueule sur ceux-ci suite au reportage qui révélait que Claude François avait eu un enfant avec une jeune fille mineure qu’il avait rencontré quand elle était âgée de 13 ans. L’animateur avait retweeté plus messages concernant les violences faîtes aux femmes, notamment celles en bas âge.  

Le présentateur de N’oubliez pas les paroles était l’invité hier de Quotidien. Au cours de l’émission, Yann Barthès lui pose la question suivante : « Vous relayez pas mal de messages sur les violences sexuelles, sur le sujet de l'âge, du consentement mutuel (...) Pourquoi c'est important pour vous ? »

Nagui, après quelques secondes de silence, lui répond, visiblement choqué : « Vous vous rendez compte de la question ? C'est super grave ! […] Je ne peux pas voir qu'une fille a été agressée sexuellement par un homme et qu'un juge dise 'oui, non, pas vraiment un viol, peut-être qu'elle était d'accord' […] Je suis choqué par les violences faites aux enfants et aux femmes évidemment […] Ça me rend dingue qu'il n'y ait pas plus de prescription par exemple. Alors, que ce soit décalé de 20 ou 30 ans je trouve ça hallucinant ! Que quelqu'un puisse violer un enfant et qu'on lui dise après 'bon là maintenant, même si y'a des preuves […] tu ne risques plus rien il y a prescription' pour moi ça sort de l'entendement. […] Je pense que nos lois, et que si on n'a pas envie d'avoir honte du pays dans lequel on est et de la manière dont on éduque nos enfants […] on doit arrêter de prescrire. Les violeurs sont des violeurs. L'inceste est un crime. »

« Comment vous en parlez à vos enfants ? » a demandé Yann Barthès. « Je leur parle le plus naturellement possible, lui confie Nagui, enexpliquant que, si qui que ce soit à un geste déplacé, le mieux c'est de parler et de ne pas se cacher, ne pas avoir honte. […] Surtout communiquer vis à vis des professeurs, des parents »

Découvrez l'extrait vidéo à partir de 1min15 :


A lire également

Quand Thomas Sotto clashe Jamel Debbouze

« Quand vous serez un grand comique, peut-être que vous aurez le droit au titulaire ! »

Le coup de gueule de Pierre Arditi contre #balancetonporc

« L'art n'a pas de leçon de morale à recevoir »

ONPC : Laurent Baffie accuse l’émission d’avoir coupé son embrouille…

« Ça aurait mérité d’être diffusé même si ce n’était pas très bon pour elle »


0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios