France Gall : L’émo­tion de Jane Birkin aux obsèques de la chan­teuse

France Gall : L’émo­tion de Jane Birkin aux obsèques de la chan­teuse

"Elle était tellement surprenante comme interprète, mais comme personne surtout"

 

C’est vendredi dernier que France Gall a été inhu­mée au cime­tière de Mont­martre à Paris, lors d'une céré­mo­nie, à laquelle ont assisté Matthieu Chedid, Pierre Lescure et Jane Birkin.

Et cette dernière a dévoilé son souvenir de France Gall. Un moment émouvant pour l'actrice.

La chanteuse française s'attarde alors sur la personnalité de France, lors d'une interview : "Pour moi, elle était tellement surprenante comme interprète, mais comme personne surtout. (...) Elle avait une sorte de gaieté, mais elle était discrète et émouvante. Je m'imaginais pas du tout qu'elle mourrait, je ne savais pas du tout qu'elle était malade. Ce n'est pas quelqu'un que je connaissais plus que ça, je la trouvais très mystérieuse comme si elle avait une autre façon d'être que nous."

Jane Birkin est enfin interrogée sur les combats humanitaires de France Gall, notamment au Sénégal, le pays où elle a vécu après la mort de sa fille jusqu'à aujourd'hui.

La mère de Charlotte Gainsbourg souligne ensuite la grande pudeur de l'interprète de "Resiste" : "Comme elle était très discrète et souvent mystérieuse, elle ne se vantait pas des choses qu'elle faisait. C'était vraiment quelqu'un de tout à fait charmant pour ça. Et je pense qu'on va découvrir, à mesure que les gens parlent d'elle, à quel point elle faisait les choses en douce. Je savais juste que, en effet, en Afrique, elle faisait des choses, menant ses batailles avec la douceur et ce joli sourire. Je n'arrive pas à l'imaginer morte. C'est vraiment une grande tristesse."

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur M Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios